De l'ancien français : Le Penis 

" Le raciste est un homme ou une femme, qui a une attitude d'hostilité à l'égard d'une catégorie déterminée de personnes " selon le Petit Larousse Illustré.

S'il existe une "catégorie déterminée de personnes " que je hais, c'est bien les chieurs d'encre, qui écrivent les définitions dans ces dictionnaires. Bien sur, je ne prends pas en compte les Corses, les Bretons, les Parisiens, les Provençaux, les Basques…

Raymond Devos avait commencé un sketch, qu'il n'a jamais écrit par : " Mon voisin était tellement raciste que quand il part à l'étranger, il ne se supporte pas lui-même ", puis il a décidé que c'était un sujet tabou. Ce que j'apprécie chez Devos, c'est qu'il est un artiste engagé.

Essayons d'avoir un raisonnement plus scientifique, que cette bande d'invertébrés pour définir le raciste

Le raciste n'admettra jamais qu'il est raciste.

Prenons un exemple simple, que vous pourrez refaire chez vous au cours d'un repas avec des amis. Ne faites pas du couscous ce soir là, sinon ca décrédibilise toute l'expérience, et si vous avez décidé d'y mettre de la mauvaise volonté autant le dire tout de suite.

Donc prenons un raciste, que l'on nommera Bruno, si vous le souhaitez vous pouvez l'appeler Jean Marie. Non, on ne l'appellera pas Jean Pierre, pas pin non plus. Ensuite demandons-lui, s'il est raciste. Il vous répondra toujours que non, d'ailleurs il a même un ami noir.

Vous pouvez changer le noir par n'importe quelle couleur comme le jaune, gris, vert…, mais pas blanc à moins que vous interrogiez un Bruno jaune, gris, vert…

Le raciste aime bien l'ordre moral, parce qu'il faut qu'il impose sa frustration à tout le monde.

Que les homosexuels se sodomisent, ca lui troue le cul.

Qu'un couple noir et blanc fasse l'amour, ca la lui coupe.

Par contre il adore les petits enfants blonds.

Le raciste n'aime pas les étrangers par ignorance, parce que s'il savait, à quel point ils peuvent être cons parfois, il les adorerait.

L'antisémite est une race de raciste à part. Il exècre les juifs. Quel est le leitmotiv de cette haine ? Il reproche aux juifs de posséder le pouvoir, la presse, les banques etc.…

Ma conclusion : Mince, pourquoi ne suis-je point juif ?

Dans un prochain dossier, nous verrons la définition du morpion, ce petit animal, qui envahit nos villes et nos compagnes.